Tout savoir sur l'orgasme vaginal et le point G | Libeedo

Temps de lecture : 15 minutes

Le plaisir féminin a souvent été au cœur d’un grand mystère. Ce n’est qu’au XX? siècle que le point G fut découvert par Ernest Grafenberg. Depuis, plein de questions subsistent : qu’est-ce que ce fameux point G ? Comment le trouver ? Quel est le secret de l’orgasme vaginal ?

Nous allons répondre à toutes ces interrogations pour vous aider à atteindre le plaisir absolu ou le donner à votre partenaire. Ainsi vous pourrez comprendre l’origine du plaisir féminin pour avoir des relations sexuelles intenses. 

 

Comment trouver le point G ?

 

Avant de trouver le point G, il est nécessaire de comprendre à quoi correspond ce terme. Le point G est une zone érogène d’environ 3 cm. Elle se situe à l’entrée du vagin sur sa paroi supérieure en direction du pubis.

 

Cette zone est spécialement sensible et réceptive aux caresses car elle est en contact avec la partie interne du clitoris. Le point G enfle lorsque le clitoris est stimulé ou que l’excitation est à son comble. Sa texture un peu plus rugueuse que le reste de la paroi vaginale lui permet d’être plus facilement repérable.

 

Cette zone est donc particulièrement connue car elle permet aux femmes d’atteindre un orgasme vaginal puissant. En titillant les parois internes du vagin tout en touchant la partie interne du clitoris, la stimulation du point G est un véritable accès au plaisir sexuel chez la femme.

 

Malgré ses bienfaits et sa fonction dans le rôle du plaisir absolue, le point G n’est pas tout le temps trouvé et titillé. En effet, seulement 10% des femmes obtiendraient un orgasme grâce à cette zone érogène intense.

 

Pour trouver le point G, il faut être précis, cette zone ne faisant que 3 cm. Elle est uniquement accessible lors de la pénétration. Pour l’atteindre, il suffit d’insérer vos doigts, un sextoy ou le membre de votre partenaire vers l’entrée du vagin et stimuler la partie supérieure de sa paroi.

 

Si vous cherchez à stimuler votre propre point G, il faut avancer doucement le long de votre vagin jusqu’à atteindre la zone. Pour la repérer et la stimuler intensément, il faut appliquer une pression plutôt importante.

 

Il est également plus simple d’utiliser vos doigts pour sentir la partie plus rugueuse de cette zone.
Si vous voulez stimuler le point G de votre partenaire, il faut communiquer avec elle pour qu’elle vous guide.

 

Si elle ne connaît pas entièrement son corps, il faut quand même rester à son écoute pour déceler les parties qui lui procurent le plus de plaisir. Vous pourrez ainsi apprendre à ses côtés et lui donner l’orgasme de ses rêves.


Attention, il est important de spécifier que toutes les femmes n’ont pas la même sensibilité au niveau de leur point G. Certaines ne trouvent pas qu’il procure des sensations plus intenses que le reste de leur paroi vaginale. Il faut donc s’adapter à votre partenaire et à ses préférences afin d’avoir les relations sexuelles les plus réussies possible. 

 

Comment trouver le point G avec le doigt ?

 

Pour trouver le point G avec le doigt, il faut en partie suivre les instructions données précédemment. Vous devez insérer vos doigts dans le vagin sans forcément chercher à aller le plus profond possible.

 

En effet, le point G se situant à l’entrée du vagin, vous devez entrer uniquement 2 voir 3 phalanges. Vos doigts doivent être placés vers le haut, c’est-à-dire en direction du pubis et du clitoris.

 

Vous remontez alors doucement vos doigts le long de la paroi vaginale jusqu’à atteindre une partie plus épaisse et plus râpeuse. Cette zone est le point G, il vous suffit alors de la stimuler pour vous donner du plaisir ou en donner à votre partenaire.

 

Comment trouver le point G de la femme ?

Comme on l’a vu précédemment, le point G se situe à l’entrée du vagin, sur sa paroi supérieure. Pour le trouver, il suffit donc de remonter la cavité vaginale jusqu’à atteindre une partie plus rugueuse et épaisse.

 

Si vous souhaitez trouver le point G lors de la pénétration, il faudra orienter le membre vers le haut de la paroi vaginale afin de stimuler cette zone du plaisir.


Si vous êtes une femme et que vous souhaitez partir à la recherche de votre propre corps, il vous suffit d’insérer vos doigts ou un sextoy afin de stimuler cette zone. En suivant les indications données vous devriez trouver votre point G et découvrir un plaisir nouveau: le plaisir vaginal (et non clitoridien).

 

Cependant attention, même si en théorie, toutes les femmes devraient disposer d’un point G, certaines femmes ne ressentent pas des sensations plus intenses sur cette zone. Vous devez donc rester à l’écoute de votre corps pour comprendre qu’elles caresses vous font du bien et vous permettent d’atteindre les orgasmes les plus intenses.

 

Si vous êtes un homme et que vous cherchez à stimuler le point G de votre ou vos partenaire pour leur donner un plaisir intense, il vous faudra stimuler particulièrement l’entrée du vagin. Le plus important sera de rester à l’écoute de votre partenaire pour faire les mouvements parfait et vous placer directement sur cette zone érogène. Ainsi vous pourrez donner des orgasmes vaginaux intenses à votre amante.

 

Comment trouver le point G de l’homme ?

Les hommes ont eux-aussi un point G, une zone érogène qui permet d’avoir des orgasmes intenses lorsqu’elle est stimulée. Il se situe au niveau de la prostate et s’appelle donc le point P. Cette zone étant très innervée (avec beaucoup de nerfs), les sensations sont ressentis fortement et permettent de procurer un plaisir intense.

 

Pour le trouver il faut qu’il y ait pénétration anale. Vous pouvez utiliser vos doigts et les insérer d’environ 2 à 3 phalanges dans l’anus. Comme pour le point G il faut stimuler la paroi la plus proche du pubis.

 

Attention, contrairement au vagin, l’anus n’est pas naturellement lubrifié. Il faut donc être doux et surtout utiliser du lubrifiant pour faciliter la pénétration et ne provoquer aucune douleur. Certains hommes peuvent aussi avoir des appropri sur la pénétration anale, il faut donc bien s’assurer du consentement de son partenaire avant de vouloir lui donner du plaisir par cette voie. 


Vous pouvez également stimuler la prostate en passant par le muscle du périné. En effet, si vous massez assez fort entre les testicules et l’anus de votre amant, vous pouvez stimuler le point P et lui donner un orgasme intense. Il faut cependant veiller à ne pas lui faire mal lorsque vous appliquez la pression.

 

Comment stimuler le point G ?

 

Une fois que vous avez trouvé le point G, vous devez apprendre à bien le stimuler. Que vous utilisiez vos doigts, un vibromasseur ou le membre de votre partenaire, il y a des positions et une technique particulière pour avoir un plaisir intense. 

 

Dans un premier temps, avant de directement stimuler le point G il est intéressant de faire des préliminaires et notamment de stimuler le clitoris. Cela permettra de faire augmenter l’excitation et ainsi de faire gonfler la paroi du point G. Une fois gonflée, elle vient absorber encore plus les sensations et envoyer des vagues de plaisir encore plus intenses.


Ensuite, pour stimuler cette zone érogène correctement, il faut exercer une forte pression. Comme on vient titiller le clitoris interne en passant par la paroie du vagin, il faut pouvoir réellement le stimuler avec la pression que vous exercez. Si vous le faites sur votre propre corps vous pouvez adapter la force en fonction de vos ressentis mais si vous le faites sur votre partenaire soyez attentif à ses réactions et n’hésitez pas à communiquer avec elle pour exercer la pression parfaite.


Finalement, pour atteindre plus facilement le point G, certaines positions sexuelles favorisent sa stimulation. Les positions où la femme est sûr le dessus tel que l’amazone ou l’andromaque lui permettent de guider les mouvements pour que leur zone la plus érogène soit titillée.

 

D’autres positions telles que la levrette ou le missionnaire permettent à l’homme de venir caresser la paroi supérieur du vagin et ainsi appuyer sur le point G de leur amante. Ainsi, en suivant toutes ces recommandations vous pourrez atteindre cette chair de plaisir et avoir ou donner des orgasmes puissants.

 

Cependant il est primordiale de noter que chaque femme est différente avec un point G plus ou moins sensible. Il faut donc s’adapter aux préférences de chacune de vos partenaires et toujours rester à leur écoute pour être un bon amant.

 

Qu’est ce qu’un orgasme vaginal ?

L’orgasme le plus répendu et le plus facile à avoir chez la femme est l’orgasme clitoridien. pouvant être obtenu sans pénétration, cet orgasme est court, s’obtient rapidement et vient procurer une sensation de bien être en surface. Lorsque la sensation de bien-être s’étend dans tout le corps et qu’elle est issue d’une pénétration, on parle d’orgasme vaginal.


L’orgasme vaginal est obtenu grâce à la stimulation des parois du vagin dont fait partie le point G. Il met plus de temps à venir que l’orgasme clitoridien mais provoque un plaisir plus prolongé et plus diffus. Il donne ce fameux effet de liberté et de réel laissé allé. Pour avoir un orgasme de ce type il faut forcément qu’il y ait pénétration.

 

Ce type d’orgasme est souvent obtenu à un âge plus avancé, quand les rapports sexuels sont plus expérimenté. En effet, il faut prendre le temps pour pouvoir avoir des sensations aussi intenses. Les rapports sexuels doivent donc être plus long et apprécié. Il faut aussi une certaine expertise et expérience pour réussir à stimuler les bonnes zones et procurer un plaisir absolu. 

 

Comment avoir un orgasme vaginal ?

 

Les orgasmes vaginaux sont considérés comme des orgasmes de la maturité. Pas facilement atteignables, ils sont cependant sources de plaisir intense. Afin que vous puissiez profiter de ce plaisir, nous allons vous donner quelques astuces pour faciliter l’obtention d’orgasmes vaginaux.

 

 Quand vous êtes seule et que vous souhaitez vous donner du plaisir, vous pouvez vous masturber. Ainsi, vous apprenez à connaître votre corps et découvrir votre point G ou tout autre zone érogène vous procurant du plaisir. C’est en connaissant mieux vos préférences que vous pourrez guider vos partenaires lors d’un futur rapport. Vous pourrez donc avoir du plaisir en solitaire tout en améliorant vos rapports sexuels avec votre partenaire. 

 

Une autre alternative pour améliorer vos ébats est de muscler votre périnée. Ce muscle vous permet de contracter vos parois vaginales. Ainsi, lors d’un rapport vous aurez un vagin plus serré permettant une plus forte stimulation de votre point G. Votre partenaire aura également plus de sensation en étant plus compressé à l’intérieur de vous.


Pour muscler votre périné, il vous suffit de contacter votre vagin ou de vous retenir plus longtemps quand vous avez envie d’uriner. 

 

Une fois que vous êtes bien préparé à avoir des rapports sexuels intenses en connaissant votre corps à la perfection, vous vous rapprochez de l’orgasme vaginal.  Afin de maximiser les chances d’obtenir le plaisir absolu, n’hésitez pas à faire des préliminaires ou d’augmenter l’excitation avec votre partenaire.

 

En effet, si votre clitoris est bien stimulé et que votre désir est à son maximum, la paroie de votre point G sera gonflée et prête à recevoir les coups de rein nécessaires pour atteindre l’extase. Pour amplifier toujours plus les sensations, vous pouvez utiliser des positions sexuelles favorisant la stimulation du point G tel que l’andromaque, l’amazone, la levrette ou le missionnaire. Et à partir de ce moment, il ne vous reste plus qu’à profiter.


Attention, il est important pour atteindre l’orgasme de lâcher prise et de ne penser plus à rien. Il faut donc réussir à se détendre, à respirer profondément et laisser son esprit se concentrer sur vos sensations. Si vous êtes distraite vous ne pourrez pas atteindre l’orgasme vaginal. 

 

Finalement, tout au long du rapport sexuel, il est important d’être en constante communication avec votre partenaire. Si vous exprimez chacun vos désirs et les endroits qui vous font du bien, vous pourrez ainsi tous les deux atteindre l’orgasme et partager un moment intense. 

 

Comment donner un orgasme vaginal ?

 

Comme nous l’avons expliqué précédemment, l’orgasme vaginal n’est pas facile à obtenir et demande du temps. Pour pouvoir donner ce genre de plaisir à quelqu'un, il faut donc être patient et prendre le temps.


Dans un premier temps, il faut s’attarder sur les préliminaires pour que le clitoris soit déjà gonflé et que la paroi du point G le soit également. Ainsi, il sera plus simple de stimuler cette zone intensément lors de la pénétration.

 

Quand vous êtes à l’intérieur de votre partenaire, il faut essayer de pousser contre la partie supérieure du vagin, celle la plus proche du pubis et du clitoris. C’est par là que se trouve le point G et que vous pourrez donner un orgasme à votre amante. Veillez à rester au maximum vers l’entrée du vagin pour vous focaliser spécifiquement sur sa zone érogène et répéter les coups de rein jusqu’à qu’elle atteigne l’orgasme.

 

 

Pour être sûr de stimuler au bon endroit et de donner du plaisir à votre partenaire, n’hésitez pas à communiquer avec elle. Ainsi, vous pourrez savoir si vous êtes au bon endroit et si elle s’approche du but ultime.