Les troubles de la prostate - La fiche conseil Libeedo

Les troubles de la prostate

La prostate est une glande qui fait partie de l'appareil reproducteur masculin. Elle est située sous la vessie, en avant du rectum et entoure le canal de l'urètre qui conduit l'urine de la vessie vers l'extérieur. Cette position explique les problèmes urinaires de la prostate. Chez l'homme jeune, la prostate est de la taille d'une prune (volume estimé à 20cm3 environ). Après 50 ans, deux hommes sur trois souffrent de troubles urinaires liés à une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP). Cette affection provoque des difficultés à uriner. "J'ai du mal à uriner", "j'ai plus souvent envie", "j'ai du mal à me retenir " ou encore "j'ai des fuites", telles sont les plaintes des hommes souffrant de leur prostate. En effet, lorsque le volume de la prostate augmente, elle comprime l'appareil urinaire et peut provoquer deux types de symptômes :
  • Une augmentation de la fréquence des besoins d'aller aux toilettes et a également du mal à se retenir, y compris la nuit ;
  • Une diminution de la force du jet urinaire en raison du rétrécissement du diamètre de l'urètre. La miction est souvent suivie d'une sensation de "vidange incomplète". L’homme a encore envie d'uriner, et ses dessous sont souvent mouillés par des fuites. Dans certains cas, quand la prostate est vraiment grosse, il devient impossible d’uriner.
Lorsque ces troubles altèrent votre qualité de vie, il faut consulter.

Des répercussions sur la sexualité

Une information insuffisante peut avoir des conséquences directes sur la sexualité… Physiologiquement, la prostate n'intervient directement que dans la la reproduction. Elle joue cependant un role indirect dans la sexualité puisque les affections se traduisent par une modification de l'éjaculation (diminution de volume, douleurs, éjaculation rétrograde).
Les traitements

Lorsqu’il n’y a pas de gêne dans la vie quotidienne, l'urologue peut proposer une simple surveillance, une fois par an. Cette voie est proposée quand la prostate n'est pas trop grosse et qu'elle n'empêche pas à la vessie de se vider correctement. En revanche, l'urologue peut donner quelques conseils comme éviter de boire après le dîner pour ne pas se lever plusieurs fois au cours de la nuit. Si les choses s’aggravent, il existe aujourd'hui des médicaments qui peuvent être prescrits seuls ou en association. Le médecin pourra vous proposer des alpha-bloquants qui jouent sur le tonus musculaire et s'attaquent aux contractions mais qui peuvent entraîner des sensations de vertige. Autres solutions les inhibiteurs de la 5 a-réductase  dont l'action hormonale tend à faire dégonfler la glande mais qui ne sont pas efficaces à 100% et ont des effets secondaires au niveau de la sexualité.

Dernière solution, la chirurgie, quand c’est indispensable, c'est-à-dire quand la vessie ne se vide plus totalement, en cas vessie complètement bloquée ou quand les médicaments sont inefficaces.